Imprimer

On nous avait promis une opposition constructive et intelligente, c’est mal parti !

Écrit par redacteur. Publié dans Conseil municipal

Mais c’est au bout du compte toujours la même chanson après les élections. La posture des perdants est de rester « beau joueur », mais les mauvaises habitudes reprennent vite, sitôt la défaite digérée, entre démagogie, populisme et désinformation.

Les indemnités des élus sont traditionnellement le premier cheval de bataille de l’opposition. Ce que l’on ne dit pas, c’est que les élus ont depuis longtemps bloqué les augmentations, malgré les possibilités qui leur étaient donné de les augmenter.

De la même façon, le maire et les adjoints ont souhaité baisser leurs indemnités et permettre à d’autres élus de recevoir une délégation et d’être indemnisés, en contre partie du temps passé. Il faut savoir que les élus doivent parfois baisser leur temps de travail pour exercer convenablement leur mandat, à l’exemple du maire qui ne travaille plus qu’à mi-temps depuis 2008. Ils renoncent par conséquent à une partie de revenu de leur activité principale.

Quant aux chiffres avancés sur le montant des indemnités, ils sont tout simplement faux.

Les attaques ont porté de façon plus étonnante sur le maire. Les représentants de l’équipe « Pont de l’Arche ensemble » ont reproché à Richard Jacquet de s’entourer d’amis et des membres de sa famille !

Si cette prise de position était juste, pourquoi les (nombreux) amis de Richard Jacquet, ou même les membres de sa famille n’auraient pas le droit de cité à Pont de l’Arche ? La majorité municipale n’a pas manqué de s’opposer à cette vision réductrice et a rappelé que la discrimination n’était pas la méthode Archépontaine, le maire ayant montré depuis plusieurs années sa volonté de travailler avec toutes et tous.

 

Ils font d’ailleurs semblant de l’ignorer. L’installation des instances a permis aux membres de l’opposition de s’en apercevoir, sans le reconnaitre, parfois s’étonnant même de pouvoir intégrer des commissions municipales. A titre d’exemple, Pont de l’Arche était sur le précédent mandat, la seule commune permettant à des membres de l’opposition d’intégrer les commissions de la communauté d’agglomération.

 

Le ton est donné et les séances de conseil municipal risquent bien d’être animées dans les prochains mois. On se régale d’avance, à l’image d’une question de Madame Perreaux à Madame le receveur de la perception, qui souhaitait savoir si elle déclarait tous ses revenus ! On vous avait prévenu, c’est du lourd.

 

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers Commentaires

  • Un soleil généreux inaugure la nouvelle place Aristide Briand

    Demercastel 19.05.2014 16:56
    Cela donne vraiment envie de (re)venir à Pont de l'Arche :lol:

    Lire la suite...

     
  • Questions d'avenir présente son équipe

    Alain Demercastel 16.04.2014 13:09
    Une équipe chic pour une action de choc !

    Lire la suite...

     
  • Après l’école, c’est au tour de la mairie !

    Archépontain 15.03.2014 13:08
    Bonjour, pour information, je n'ai jamais eu votre programme version papier; étant un internaute ...

    Lire la suite...