Imprimer

Les couleuvres du Président

Écrit par redacteur. Publié dans Intercommunalité

Les observateurs de la vie publique et politique de l’Agglomération Seine Eure diront que les débats sont plutôt consensuels et les délibérations prises souvent à l’unanimité Pas de quoi en faire les gros titre de la presse locale…

C’est vrai, le Président sourit, s’intéresse, donne de son temps pour le territoire dont il a pris la tête à la suite des élections municipales et intercommunales de mars 2014.

Il ne remet pas en cause les politiques structurantes qui ont permis au territoire d’investir comme le font les 5 présidents de droite des départements de la Normandie, il y adhère même et organise la signature en grande pompe.

Il ne met pas en pièce les politiques enclenchés par ses prédécesseurs et au passage vante les mérite du déploiement du Numérique dans l’Eure grâce à l’outil créé par Jean Louis Destans et Alfred Recours.

Il n’éradique pas la culture (ou pas tout de suite) comme son ami Guy Lefrand, maire d’Evreux mais il assiste avec plaisir aux représentations du festival des petites scènes dont on sait tout ce qu’il pensait du partenariat entre l’Agglo avec la Scène nationale.

Il reçoit tout le monde, écoute mais pas sur qu’il entende, et n’a pas choisi la méthode du nouveau président du Conseil départemental Lecornu qui ne reçoit plus les maires et encore moins quand ils sont de gauche.

Bernard Leroy pourrait presque faire l’unanimité si au bout du compte il ne faisait pas avaler à sa propre majorité des couleuvres de plus en plus grosses.

 

Certainement parce qu’il a occupé de nombreux mandat tout au long de sa carrière politique, Bernard Leroy est devenu un stratège au dépends de ses amis politiques.

D’un coté, il flatte, marque sa présence, distribue les postes à ses amis, comme encore dernièrement à la tête de la base de loisirs des Troislacs, s’insurge contre les dispositifs qui signeraient la mort des communes. C’est ainsi qu’il a construit sa majorité.

De l’autre il fait tout le contraire de ce qu’il avait dit. Il développe l’intercommunalité, prend de nouvelles compétences, il créé des postes de fonctionnaires et promet une nouvelle patinoire à Louviers. C’est ainsi qu’il construit (autant que possible) l’unanimité.

Et pour illustrer cette théorie, quoi de mieux que le vote du conseil communautaire du jeudi 9 juillet qui est certainement la plus belle des couleuvres que Bernard Leroy aura réussi à faire avaler à sa majorité.

C’est vrai, « il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis » et le Président est loin d’être bête.

Il suffira de se plonger dans les archives communautaires, de la presse locale et de la Blogosphère pour se remémorer le débat d’anthologie qui avait eu lieu à l’occasion du vote du Schéma de Cohérence Territoriale  (SCOT). A cette époque, Bernard Leroy siégeait dans l’opposition et n’avait pas de mots assez durs, aidé par Thierry Delamare, son actuel vice-président en charge de l’aménagement du territoire, contre le SCOT.

Le SCOT selon lui annonçait le PLUI et par conséquent la mort des communes et du pouvoir des maires, alors que nous vantions la cohérence, la construction partagé d’un vrai projet de territoire.

Le 9 juillet, le Président Leroy change donc une nouvelle fois d’avis et proposera aux conseillers communautaires de prendre une nouvelle compétence et de mettre en place au 1er janvier 2016 le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal.

Je souhaite que ce vote soit favorable parce qu’il est nécessaire, comme nous le disons depuis longtemps mais je n’oublie pas les prises de positions qui ont permis au Président de construire une majorité en faisant tout le contraire de ce qu’il lui avait promis.

Partager

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers Commentaires

  • Le Football Club Seine Eure : Une aventure sportive

    Marc Anthony 14.06.2017 10:00
    Merci pour le partage. A vous lire !

    Lire la suite...

     
  • Un soleil généreux inaugure la nouvelle place Aristide Briand

    Demercastel 19.05.2014 16:56
    Cela donne vraiment envie de (re)venir à Pont de l'Arche :lol:

    Lire la suite...

     
  • Questions d'avenir présente son équipe

    Alain Demercastel 16.04.2014 13:09
    Une équipe chic pour une action de choc !

    Lire la suite...