Projet contre projet : Ils veulent raser l’école !

Nous attendions depuis plusieurs semaines les propositions de la liste concurrente. La première est tombée et nombreux sont les Archépontains qui se demandent quelle mouche a piqué Monsieur Lour et ses colistiers. Il se dit d’ailleurs dans les milieux autorisés que tous ne partagent pas ce projet dans leur équipe. Décryptage

 

Il revient donc à la tête de liste et son « secrétaire » de présenter le premier projet de l’équipe.

Qu’apprenons-nous ?

 

Une nouvelle école élémentaire sera construite sur l’emprise du stade Jacques Havet. Au passage, l’école maternelle sera agrandie et un plateau sportif sera construit.

Ce projet peut paraitre intéressant. Pourtant il ignore quelques réalités et oublie d’autres projets dans les cartons, à commencer par les travaux de restructuration du collège, le foncier nécessaire pour une éventuelle piscine. Il tente de rassurer les sportifs sans s’engager sur quoi que ce soit.

On apprend par ailleurs que l’école sera vendue, la même où toutes les municipalités ont investi lourdement depuis des années. Et dire que Dominique Jachimiak a voté contre toutes les délibérations depuis 6 ans qui consistaient à vendre le patrimoine de la commune. On croit rêver !

Paulette Lecureux, une passion pour sa ville

 Dans quelques jours, Paulette Lecureux mettra un terme à 30 ans d’actions publiques.5 mandats, 2 comme Maire et 3 comme adjointe, où elle a avant tout, privilégié l’intérêt général à un intérêt particulier. Elle s’exprime dès lors en toute liberté.

« J’ai souhaité mettre un terme à ma vie publique pour entamer une autre tranche de vie. Je suis arrivée à Pont de l’Arche, il ya tout juste 50 ans. C’est ainsi que 30 ans de ma vie professionnelle se sont déroulés ici, et autant d’années au service des Archépontaines et des Archépontains, à travers 5 mandats d’élue.

Depuis mon premier engagement en 1977, notre commune a connu bien des transformations et je suis fière en me baladant dans les rues de notre cité de mesurer le chemin parcouru et d’avoir contribué à améliorer la vie de nos habitants.

Pont de l’Arche est une commune où il fait bon vivre. L’arrivée de nouveaux habitants a conforté le « Vivre Ensemble » et le seuil des 4000 habitants lui a néanmoins conservé sa taille humaine car les familles trouvent ici tous les services dont elles ont besoin. Le bien être des habitants a toujours été au cœur de mon action. J’ai vécu ces différents mandats avec enthousiasme et passion malgré les difficultés, voire les « hostilités » que ma position de Maire et de femme pouvait susciter.

 

Richard Jacquet : "Ludovic Aumont ne fait plus partie de la majorité"

La campagne électorale commence à peine et déjà la liste adverse à Pont de l’Arche Questions d’avenir fait pleuvoir les mensonges et les témoignages très partisans. Certains auront été surpris du ralliement de Ludovic Aumont sur la liste d’Hervé Lour et plus encore des attaques frontales de l’adjoint contre le maire sortant. Richard Jacquet lui répond, sans langue de bois.

Ludovic Aumont rejoint la liste concurrente conduite par Hervé Lour. Quel est votre sentiment ? C’est un coup dur dans votre campagne ?

Ce n’est pas un coup dur mais c’est un vrai coup de poignard. Je m’explique.

Ce n’est pas un coup dur car j’avais dit à Ludovic Aumont qu’il ne ferait pas partie de la prochaine équipe. Il voulait pourtant repartir, c’est en tout cas ce qu’il m’avait dit l’été dernier lors d’un entretien agréable et franc que nous avions eu ensemble. J’ai pris le temps de constituer une liste efficace, compétente et motivée et j’ai annoncé à Ludovic Aumont que je ne souhaitais pas le reconduire.

C’est pourtant un coup de poignard. Qu’il parte « à la concurrence », c’est son droit et j’ai déjà dit que je respectais ce choix, mais en lisant son témoignage distribué cette semaine, j’ai l’impression d’avoir été trahi.


Justement, il parle de vos divergences, de quoi s’agit-il ?

Il faut lui demander. Est-ce que Ludovic Aumont s’est une fois abstenu sur une délibération ? Non. Est-ce qu’au moins il a manifesté un avis contraire devant ses collègues, en conseil municipal ? Pas une seule fois !

Il ne semble pas s’étouffer par le courage. Il ne suffit pas d’avoir des opinions, il faut aussi les exprimer. Je ne l’ai jamais entendu exprimer un avis contraire à celui de la majorité dans nos débats.


Et sur les écoles ?

Même sur les écoles. ! Concernant l’école maternelle, ma position a toujours ététrès claire. Devant le coût du projet que nous avions estimé, nous avons décidé de phaser les opérations. Il est très difficile pour l’heure de savoir comment les effectifs évolueront encore dans les années à venir. Nous pensions tous qu’ils baisseraient et ils remontent depuis l’an dernier et certainement encore l’an prochain. Difficile, dans ces conditions, d’adapter durablement les locaux.

Pour autant la ville a dépensé près de 500 000€ en 6 ans à l’école maternelle. Ce fut notre premier investissement avec la création de la 7ème classe, que nous avons été défendre auprès de l’inspecteur. A l’été 2013, nous avons agrandi la cour, installé un préau et de nouveaux jeux. Il ne m’a jamais fait part d’une position contraire et a voté tous les budgets avec moi. C’est complétement incompréhensible !

Une volonté de diviser ?

Je ne peux que répondre à ces phrases, hésitantes et maladroites présentes dans cette fameuse lettre de cette fameuse liste : « Pont de l’Arche Ensemble »

Nous avons tous ressenti, en lisant cette lettre de M. Lour et M. Jachimiak, ce non-sérieux. Ce sentiment de percevoir à travers celle-ci, la qualité d’un travail fait la veille pour le lendemain d’un collégien en retard dans ses devoirs.

Cependant, ici, on ne parle pas d’un simple devoir sans importance, on parle de la gestion d’une commune de 4 000 habitants pendant 6 années. De ses hauts et de ses bas.

 

Cette lettre, riche en démagogie, s’estime être la voix du peuple. Il est si facile d’écrire, de contredire et de démolir sans arguments valables. Bien plus facile que de rédiger un programme structuré, travaillé et sérieux.

 

Attention messieurs, le décompte est en route, tic, tac, tic, tac, vite, constituez une liste, vite, rédigez votre programme, nous avons hâte de le lire, j’espère qu’il ne tardera pas trop. Ainsi nous découvrirons les propositions "bateaux", sans doute un divertissement sociétaire, où l’on fusille le Pont de l’Arche d’aujourd’hui, où vous prétendrez être les « sauveurs » sans-parti de cette ville de demain.

 

Retour rapide

Comme beaucoup d’Archépontains, j’ai trouvé ce matin dans ma boîte aux lettres un tract à l’entête de « Pont de l’Arche Ensemble », signé par Hervé Lour et Dominique Jachimiak.

 

Faut-il être surpris par l’annonce de cette candidature. Cela fait quelques temps qu’une rumeur sur la constitution d’une autre liste se répandait dans notre ville. Il faut dire, que constituer cette liste n’a pas été tâche aisée, j’en veux pour preuve le racolage tous azimuts auquel se livrait Messieurs Lour et Jachimiak lors de la cérémonie des vœux du Maire.

Questions d'avenir présente son équipe

Richard Jacquet a présenté officiellement lundi soir la liste de Pont de l’Arche Questions d’avenir. Un moment attendu par tous et l’envie désormais après plusieurs mois de travail pour élaborer la liste mais aussi et surtout 20 engagements pour la ville, d’aller battre la campagne, d’aller à la rencontre des Archépontaines et des Archépontains.

En présentant la liste, Richard Jacquet a insisté sur l’ancrage local de Questions d’avenir. Une association qui participe au débat dans la ville depuis 14 ans et donc qui a toute légitimité à le poursuivre ; « les habitants connaissent l’association et son engagement, c’est tout naturellement que la liste portera ce nom ».

14 hommes et 13 femmes de 20 à 64 ans s’engagent ainsi pour la ville. La moyenne d’âge s’établit ainsi à 48 ans.

Pour le maire sortant, ce n’est pas une banalité de dire que tous les candidats sont représentatifs de tous les quartiers de la ville, et plus encore, habitent tous la ville, ce qui n’est pas le cas de la liste concurrente, dont le leader, s’il est bien propriétaire à Pont de l’Arche, a décidé d’établir sa résidence principale ailleurs qu’à Pont de l’Arche depuis plusieurs années.

Ce sera projet contre projet

L’équipe de Pont de l’Arche Questions d’avenir sera présentée à la presse et aux Archépontains dans les prochains jours. Une équipe renouvelée et motivée entre en campagne.

7 semaines nous séparent du premier tour de l’élection municipale et c’est donc 7 semaines capitales pour défendre une équipe mais aussi un projet. Car c’est bien sur le projet que Questions d’avenir entend battre la campagne.

 

Il devra être cohérent.

L’équipe sortante a son bilan et l’a présenté largement en fin d’année dernière (disponible en téléchargement sur ce site). Le projet sera donc dans la lignée de l’action voulue et défendue par l’équipe municipale ces six dernières années.

Il devra être responsable.

Pas de fausses promesses, le programme ne comportera que des éléments que l’équipe sera sure de pouvoir tenir, dans un contexte financier qui appelle les collectivités locales à faire de gros effort financier, tout en maintenant un investissement fort. Car les collectivités territoriales, faut-il le rappeler sont celles qui sont à l’origine de 70% des investissements en France. C’est donc de l’emploi pour nos entreprises.

Il devra être innovant

Nous avons le devoir de réinventer la ville, de rechercher de nouvelles façons de vivre ensemble. La solidarité, le logement, la participation de tous, l’intergénération sont autant de thèmes qui doivent être au cœur de l’action municipale en respectant les règles élémentaires du développement durable.

Il devra être intercommunal

Parce que nous ne vivons plus seuls. Nous vivons sur un territoire de 70 000 habitants et de 37 communes (la CASE) et plus encore si nous regardons vers la future Rouen Métropole vers laquelle de nombreux habitants se tournent pour leur vie quotidienne.

Il devra être utile

Le projet doit répondre aux préoccupations principales des Archépontaines et des Archépontains. Comment doter la ville des équipements qui lui manquent, comment améliorer encore la sécurité au quotidien, comment faciliter le stationnement, comment améliorer encore le cadre de vie ?

 

D’autres prétendent aujourd’hui à accéder aux responsabilités. C’est leur droit et c’est la démocratie, mais il ne suffira pas de s’allier contre un homme pour faire un projet pour la ville.

Le leader de ce nouveau groupe évoquait dans la presse il y a quelques temps les grandes surprises qui attendaient les Archépontains. Il ne voulait pas dévoiler son programme par crainte que Questions d’avenir aille piocher dans leur idées.

Il semble que ce soit l’inverse, mais après tout, félicitons nous que le projet conduit par l’équipe municipale sur le futur centre culturel réunisse les habitants à terme, et les candidats immédiatement.

Mais il ne suffit pas de récupérer l’ancien adjoint à la culture (l’est-il toujours ?) pour s’attribuer la paternité d’un projet.

Nous attendrons donc patiemment le projet défendu par la liste opposé, à moins qu’il soit plus facile de prendre une photo à 27 que d’écrire un projet participatif.

 

La participation, c’est la méthode que Pont de l’Arche Questions d’avenir a choisi et nous vous invitons à en découvrir le résultat très prochainement.

Richard Jacquet a présenté ses vœux aux Archépontaines et aux Archépontains

On avait rarement vu autant de monde pour une soirée des vœux.

Signe d’une effervescence certainement, d’un intérêt, sans doute, pour l’action conduite par la municipalité et de l’avis de chacun, Pont de l’Arche avance et les projets qui sont conduit sont importants pour la ville et réussi… ce n’est pas rien quand on sait ce qui a été réalisé dans le passé.

 

Richard Jacquet a voulu distiller une bonne dose d’optimisme aux personnes présentes. C’est la ligne de conduite qu’il a choisi et malgré les difficultés, le Maire assure en citant François Guizot « le monde appartient aux optimistes et que les pessimistes ne sont que des spectateurs».

 

Ce fut l’occasion de regarder un moment l’année  2013 qui aura été une année importante pour la ville en parlant des chantiers sont en cours aux 4 coins de la ville. La place Aristide Briand se transforme, le centre de loisirs sera livré dans quelques jours, le village d’artisans accueillera de nouvelles activités à la fin de l’hiver, la Sécomile accueillera ses nouveaux locataires l’été prochain, la Siloge en début d’année 2015 et l’EHPAD entame sa métamorphose.

Il n’y a pas de fausses promesses, a dit le Maire, il y a la réalité et la capacité pour la ville, pour ses partenaires de financer plus de 20 millions d’euros de travaux.

Bonne et heureuse année … à Pont de l’Arche

Aux douze coups de minuit, les uns et les autres se sont souhaités une bonne année.

En famille, entre amis, en petit ou en grand comité, chacun a passé le cap de la nouvelle année et prend ses bonnes résolutions.

 

A notre tour de souhaiter à tous les lecteurs de Questions d’avenir une bonne et heureuse année et plus largement aux habitants de notre commune. Que 2014 apporte santé, bonheur et réussite, personnelle et collective, pour chacun d’entre nous.

Nous aimerions formuler le souhait d’un monde plus apaisé, d’un dialogue restauré dans de nombreuses régions du monde, de moins d’individualisme et de plus de solidarités…

 

2014 sera évidemment une année particulière en raison des élections municipales qui seront organisées au mois de mars prochain. Les électeurs seront appelés à renouveler les conseillers municipaux et pour la première fois (sur la même liste), les conseillers communautaires (celles et ceux qui siègeront à la CASE).

Questions d’avenir sera présente à ce rendez-vous et vous présentera une équipe solide, disponible et compétente pour gérer les affaires de la commune dans les 6 années qui viennent, si les Archépontaines et les Archépontains le décident.

La liste de 27 personnes est aujourd’hui finalisée et sera présentée aux habitants dans quelques semaines avec ses propositions issues de plusieurs mois de débat interne.

 

Suite au forfait de Dominique Jachimiak et de l’équipe de « Pont de l’Arche pour tous », se pose désormais la question d’une éventuelle liste concurrente à celle de Questions d’avenir.

Difficile de dire aujourd’hui si une nouvelle candidature sortira à quelques semaines maintenant de l’échéance.

Ce n’est certainement pas la volonté de certains qui manque, mais plutôt le difficile exercice de constitution de la liste, qui a déjà fait reculer le leader de l’opposition. Quoi qu’il en soit la rumeur annonce le retour d’un ancien élu qui aurait la volonté. Peut être lui manque t’il encore quelques candidats et un projet, nous devrions le savoir dans les jours à venir.

 

A suivre

Derniers Commentaires

  • Un soleil généreux inaugure la nouvelle place Aristide Briand

    Demercastel 19.05.2014 16:56
    Cela donne vraiment envie de (re)venir à Pont de l'Arche :lol:

    Lire la suite...

     
  • Questions d'avenir présente son équipe

    Alain Demercastel 16.04.2014 13:09
    Une équipe chic pour une action de choc !

    Lire la suite...

     
  • Après l’école, c’est au tour de la mairie !

    Archépontain 15.03.2014 13:08
    Bonjour, pour information, je n'ai jamais eu votre programme version papier; étant un internaute ...

    Lire la suite...