Notre feuille de route au lendemain des élections européennes

Mitterand et Khol a Tours

                           Les commentateurs s’affolent, et nous avec eux. Si tout le monde s’y attendaient, les résultats définitifs de l’élection européenne du dimanche 25 mai nous assomment. Le Front national est largement en tête dans notre commune. Que faut-il comprendre de ce vote ?

Sans que cela soit une satisfaction, chacun aura observé que la participation était meilleure dimanche qu’il y a 5 ans. Mais elle était encore très inférieure à ce que nous pouvons constater sur d’autres élections et c’est certainement ici le problème majeur de l’Europe. La construction Européenne ne passionne pas les peuples. Certes, elle nous a apporté la paix et elle nous a fait rentrer dans la mondialisation, à considérer que ce soit une bonne chose, mais le projet européen, n’est ni lisible, ni porteur d’espoir. Il l’est pour d’autres, et notamment les pays en développement qui reçoivent plus de l’Europe que ce qu’ils y contribuent, mais en quoi aujourd’hui, l’union européenne est porteuse de progrès pour le peuple français.

S’il y a un rêve français, il doit y avoir aussi un rêve européen. Et ce rêve, ce doit être autre chose que des normes, des contraintes et de l’austérité. L’Europe politique n’existe plus, elle n’est plus incarnée, elle n’a pas de cap et à quoi bon aller voter si l’enjeu de l’élection n’est pas expliquer clairement.

Une campagne trop courte, sans enjeux lisibles, sans incarnation, ne pouvait pas donner un meilleur score de participation.

 

Et puis, il y a ceux qui ont fait le choix de voter avec le résultat que l’on connaît aujourd’hui. Alors faut-il croire que 30% des Archépontains adhèrent aux thèses du Front national ? Nous ne le pensons pas.

Le résultat des élections européennes à Pont de l’Arche

Inscrits : 3054

Exprimés : 1282

Blancs : 56

Nuls : 23

Listes

Nombre de voix

Pourcentage

Lutte ouvrière

12

0.94%

Europe Ecologie Les Verts

90

7.02%

Féministes pour une Europe solidaire

0

0

Radicalement Citoyen

0

0

Citoyens du vote blanc

23

1.79%

Pour une Europe des travailleurs et des peuples

14

1.09%

Europe décroissante Nord Ouest

0

0

UPR Nord Ouest

7

0.55%

Front de gauche

101

7.88%

Nous Citoyens

12

0.94%

UDI MODEM

69

5.38%

Choisir notre Europe PS PRG

213

16.61%

Nouvelle donne

24

1.87 %

Esperanto

1

0.08%

Pour la France UMP

232

18.10

Liste Bleu Marine FN

412

32.14%

Europe Citoyenne

3

0.23%

Parti fédéraliste Européen

1

0.08

Debout la France

60

4.68%

Communistes

0

0

Les Pirates

3

0.23%

Force vie Nord Ouest

5

0.39%

 

Le ticket qui fait gagner la droite

Mardi 15 avril avait lieu l’élection du Président de la Communauté d’Agglomération Seine Eure. Dès le premier tour, Bernard Leroy, Maire du Vaudreuil est élu avec 41 voix, soit la stricte majorité absolue. Un troisième tour de l’élection municipale « presque » logique.

Trois candidats postulaient au poste de Président de l’Agglomération. Patrice Yung (PRG), Président sortant, Richard Jacquet (PS), Maire de Pont de l’Arche et Bernard Leroy (UDI), Maire du Vaudreuil. Les candidats de gauche misaient sur un deuxième tour réunificateur mais ils n’ont pas eu l’occasion d’afficher l’unité puisque Bernard Leroy rafle l’élection, à l’arrachée, au premier tour.

 

La candidature était d’ailleurs la première « surprise » de la soirée. On savait que les négociations avaient été tendues ces derniers jours, à droite. François Xavier Priollaud (UDI) devenu Maire de Louviers pouvait légitimement être candidat. Anne Terlez (MODEM) aurait pu imaginer une fois de plus être l’alternative, mais c’était sans compter sur l’habile Bernard Leroy qui aura su démontrer aux deux lovériens qu’il était le mieux placé pour remporter la CASE. C’est d’abord ainsi qu’il débute sa prise de parole en annonçant « un ticket ». Leroy Président, Priollaud Président délégué.

Merci !

Madame, Monsieur,

Dimanche 23 mars, Pont de l’Arche a gagné avec l’équipe unie de Questions d’avenir. Le résultat est clair. Notre liste recueille 71.92% des suffrages exprimés et arrive en tête dans tous les bureaux de vote de la ville. Ce résultat est conforté par un taux de participation bien supérieur à la moyenne nationale avec 68.6%. En conséquence les 24 premiers membres de notre équipe siégeront au conseil municipal et les 4 représentants de la ville à la CASE seront issus de la liste de Questions d’avenir.

Plus de 7 électeurs sur 10 ont à la fois, manifesté leur satisfaction du travail accompli par la municipalité sortante et clairement validé le programme de l’équipe que j’avais l’honneur de conduire.

Ce résultat nous oblige évidemment. Mais pourquoi changer de méthode quand celle mise en place requiert la satisfaction du plus grand nombre. La proximité avant tout, c’est ce que les habitants demandent à leurs élus. Le sérieux ensuite et la rigueur budgétaire bien sûr dans un contexte difficile pour toutes les communes de France. L’audace, l’innovation et l’exemplarité enfin, pour prendre un temps d’avance et anticiper les mutations des années à venir. Ma motivation est intacte au lendemain de ce résultat.

L’équipe municipale est déjà au travail. L’agrandissement de l’hôtel de ville est sur les rails, les études pour la création de l’équipement culturel sont en cours, la réforme des rythmes scolaires se prépare, la saison estivale va commencer et déjà de grands événements promettent d’être fédérateurs. C’est bientôt l’exécutif de la Communauté d’Agglomération Seine Eure qu’il s’agira d’élire pour là aussi relancer les projets que nous attendons.

Je salue les membres de la liste « Pont de l’Arche Ensemble », et comme je l’ai dit dimanche soir, chacun aura sa place et toutes les bonnes volontés seront associées à la gestion municipale. Je veux saluer mes collègues du Conseil municipal qui ne se représentaient pas et dire à l’équipe de Questions d’avenir et à tous nos soutiens, combien ils ont été formidables de mobilisation et de conviction pendant ces semaines de campagne. Je veux remercier les Archépontaines et les Archépontains et réaffirmer ma détermination à travailler pour toutes et pour tous, comme je l’ai toujours fait.

 

Richard Jacquet

 

Après l’école, c’est au tour de la mairie !

Le programme de la liste concurrente arrive enfin dans les boites aux lettres. Il aura fallu du temps, mais enfin nous l’avons. Enfin nous allons donc pouvoir discuter « projet contre projet »

Dans les grandes largeurs, il faut dire que nous ne sommes ni surpris, ni en total désaccord, à quelques exceptions prêtes…

Nous ne sommes pas surpris car encore une fois, la liste conduite par Monsieur Lour se contente, vis-à-vis de l’équipe sortante de dénigrer ce qui a été fait quand il ne s’agit pas juste de « flinguer » le maire sortant et étonnamment et pour la première fois des agents, sans les nommer évidemment !

Pouvons-nous être sincères pour ces quelques jours de fin de campagne ? Reconnaitre l’existant et la volonté qu’a eue l’équipe municipale de mener à bien certains dossiers ?

Pouvons-nous reconnaitre devant les électeurs qu’il y a dans les deux listes 27 personnes respectables et qu’il n’a pas « les vilains » en place et « les gentils » qui prétendent sauver la ville du marasme ?

Cette vision de la politique politicienne nous paraît dépassée et il est regrettable que M Lour ait glissé sur ce terrain dangereux.

Mais nous ne sommes pas en total désaccord non plus car nombre de propositions existent déjà ou figurent dans le programme de Questions d’avenir.

Un soleil généreux inaugure la nouvelle place Aristide Briand

Samedi 17 mai, sous un soleil resplendissant, les élus ont inauguré la place Aristide Briand. Plus qu’une simple opération de voirie, cette restructuration est la première phase d’un projet global pour la ville de Pont de l’Arche, défendu par ses élus depuis 6 ans.

En surface, il pourrait s’agir d’une simple opération d’embellissement mais le projet mis en lumière samedi est beaucoup plus complet. Il a été rendu possible par la mise en service du contournement le 4 janvier 2010. L’axe Est Ouest, puisqu’il s’agit de cette emprise, depuis la RD 6015, jusqu’à l’Abbaye de Bonport, était alors emprunté par plus de 20 000 véhicules par jour. Avec le délestage d’une partie du trafic vers le contournement, la ville et la CASE ont pu travailler sur un projet qui faisait passer cet axe du « tout routier » à une utilisation partagée. C’est le projet d’urbanisme de la ville qui prend forme peu à peu. Marie Christine Calmon l’indique : «  nous recherchons une plus grande unité de la ville, entre le nord le long de la rivière et le sud auprès de la forêt ».

Le projet est aussi de redessiner peu à peu la ceinture médiévale de la commune. La place Aristide Briand, marque l’ancienne porte qui portait le nom de « Porte des Champs », mais peu à peu la ville, par une attention particulière sur ce secteur, achète et parfois démolit, comme cette maison des années 70 bâtie dans les douves.

Contribution « Ce que peut être notre projet intercommunal »

Richard Jacquet – Maire de Pont de l’Arche et délégué communautaire – le 6 avril 2014

Une nouvelle période s’ouvre à l’issue des élections municipales, et pour la première fois, des élections intercommunales. Les 80 délégués, venus des 37 communes du territoire de la Communauté d’Agglomération Seine Eure se retrouveront bientôt pour écrire une nouvelle page de l’intercommunalité : C’est une chance pour les 68 802 habitants de l’agglomération. Cette contribution citoyenne a pour seul objectif, aujourd’hui, de nous aider à faire naître le débat, à échanger ensemble de ce que peut être notre projet intercommunal. Quelles doivent être nos priorités pour les 6 années à venir ? C’est bien ce qui doit nous importer aujourd’hui. Je reste persuadé que c’est bien le projet que nous souhaitons qui déterminera la gouvernance à mettre en place et pas le contraire.

La page n’est pas blanche, loin de là.

L’intercommunalité construite depuis la fin des années 90, et dans sa version actuelle depuis le 1er janvier 2013, est reconnue par toutes et tous comme un modèle de développement et d’expérimentation. De nombreux projets sont nés au fil des années, impulsés par des élus et des techniciens, persuadés de l’intérêt de construire une solidarité de territoire. Ces projets sont le quotidien des habitants dans des champs de compétences variés. Les élus sortants du conseil communautaire de la CASE, soucieux du développement de notre territoire et sous l’impulsion du Président, ont d’ailleurs posé les bases d’un futur projet, salué de toutes et tous, en posant de nombreuses questions auxquelles les futurs élus devront répondre. C’est aussi des heures de travail pour aboutir à un pacte financier qu’il conviendra de traduire en acte dans les prochains mois, pour assurer à la CASE les moyens de ses ambitions et surtout de sa politique.

Pont de l’Arche a gagné

Dimanche 23 mars, Pont de l’Arche a gagné avec l’équipe unie de Questions d’avenir.Plus de 7 électeurs sur 10 ont à la fois, manifesté leur satisfaction du travail accompli par la municipalité sortante et clairement validé le programme de l’équipe que j’avais l’honneur de conduire.

Je l’ai dit, c’est un immense bonheur pour moi de sentir l’élan Archépontain, amplifié par une participation supérieure à la moyenne.

Ce résultat nous oblige évidemment. Mais pourquoi changer de méthode quand celle mise en place requiert la satisfaction du plus grand nombre. La proximité avant tout, c’est ce que les habitants demandent à leurs élus. Le sérieux ensuite et la rigueur budgétaire bien sûr dans un contexte difficile pour toutes les communes de France. L’audace, l’innovation et l’exemplarité enfin, pour prendre un temps d’avance et anticiper les mutations des années à venir. Ma motivation est intacte au lendemain de ce résultat.

Je veux remercier les Archépontaines et les Archépontains qui ont soutenu notre liste et réaffirmer ma détermination à travailler pour toutes et pour tous, comme je l’ai toujours fait. Je veux saluer mes collègues du Conseil municipal qui ne se représentaient pas et dire à l’équipe de Questions d’avenir qui a fait cette campagne, combien ils ont été formidables de mobilisation et de convictions pendant ces semaines de campagne.

L'équipe Questions d'Avenir, des réponses à vos questions.

Lors de nos rencontres, nous avons rencontré certains d'entre vous et vous vous êtes exprimés. Vos questions sont nombreuses ; elles attestent de l'intérêt que vous portez à notre ville. Nous vous proposons des réponses à certaines d'entre elles.

27 élus c'est beaucoup pour une petite ville comme Pont de l'Arche ?

Le nombre d'élus pour une commune est fonction de son nombre d'habitants. Pour connaître et prendre en compte l'avis de tous les habitants, chaque quartier doit être représenté. Il en est de même pour chaque tranche d'âge. Le plus jeune de l'équipe à 20 ans, le plus âgé a 66 ans. L'équipe doit aussi être le reflet de la diversité de la société en termes d'activité, de choix de logement, de mode de vie. Chacun de nous a sa propre histoire et l'équipe s'enrichit de l'expérience de chacun.

 

Des idées de gauche ?

S'il est vrai qu'au niveau municipal, toutes les idées méritent d'être entendues et étudiées quant à leur faisabilité,  il nous faut nécessairement partager des valeurs communes. Elles passent par le respect de l'individu dans toute sa diversité.

 

Comment travailler à 27 ?

C'est un travail d'équipe qui se veut efficace.  Pour se faire il lui faut un bon manager : un maire qui sache animer, coordonner et déléguer. Le travail se fait au sein de commissions en fonction des domaines. Initié à partir d'une feuille de route élaborée entre l'élu en charge du domaine et le maire, le travail réalisé donne lieu à divers compte rendus. La transparence en interne du groupe d'élus et en externe auprès des habitants et des partenaires est le fil conducteur de toutes nos actions. Les propositions sont soumises au bureau municipal et deviennent des délibérations soumises au conseil municipal ouvert au public.

 

Derniers Commentaires

  • Un soleil généreux inaugure la nouvelle place Aristide Briand

    Demercastel 19.05.2014 16:56
    Cela donne vraiment envie de (re)venir à Pont de l'Arche :lol:

    Lire la suite...

     
  • Questions d'avenir présente son équipe

    Alain Demercastel 16.04.2014 13:09
    Une équipe chic pour une action de choc !

    Lire la suite...

     
  • Après l’école, c’est au tour de la mairie !

    Archépontain 15.03.2014 13:08
    Bonjour, pour information, je n'ai jamais eu votre programme version papier; étant un internaute ...

    Lire la suite...